L'Ile de la Palma

Le paysage escarpé, caractérisé par de forts dénivelés, est le principal attrait du parc national de la Caldera de Taburiente. Ce très ancien cratère, probablement d’origine volcanique, forme une immense dépression, autour de laquelle se trouvent les plus hauts sommets de l'île : El Roque de los Muchachos (2 426 m), Pico de la Cruz (2 351 m), Piedra Llana (2 321 m), Pico de la Nieve (2 236 m), Punta de los Roques (2 085 m), etc. Du haut de ces pics, des parois presque verticales plongent à l'intérieur de la caldeira, sur pas moins de 800 mètres, jusqu'à atteindre une cote de 430 mètres au-dessus du niveau de la mer dans sa partie la plus élevée, soit un dénivelé de près de 2 000 m.

De multiples barrancos débouchent tout autour du cratère. Leurs parois sont recouvertes de pins des canaries aux formes souvent torturées par le vent et les incendies successifs, auxquels ils résistent très bien.

 

 Nous avons loué une voiture pour visiter l'île, et surtout la caldera de Taburiente. Il faut se lever tôt pour la mériter, car vers midi les nuages envahissent les sommets et il n'y a plus aucune visibilité, voire même il pleut! Le premier jour, nous étions monté presque jusq'au Pico Bejenado mais la caldera était sous les nuages et nous sommes rentrés sous la pluie. 

Le deuxième jour, nous nous sommes mieux organisés et nous avons pu faire une rando magnifique et enfin admirer ce panorama spectaculaire du haut du mirador de Los Brecitos.

Voir le plan sur la première photo. Nous avons fait la 1/2 boucle jusqu'au fond du cratère et retour au parking où nous avions laissé la voiture. Un taxi nous avait emmené à la Hacienda del Cura par la petite route noire, depuis le parking.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Carole Beaumont