Moorea, la plus belle île de Polynésie?

Moorea est une île absolument magnifique. Un décor de montagnes escarpées d’origine volcanique, couvertes d’une végétation tropicale dense et luxuriante et entourées d’un lagon aux eaux cristallines et aux couleurs turquoise. Trop beau !

 

Bien sûr, nous n'avons pas encore vu toutes les îles de Polynésie, et en particulier nous ne connaissons pas les Marquises. Mais Moorea présente un décor volcanique qui ressemble à celui des Marquises, avec en plus le lagon aux eaux cristallines, ce que n'ont pas Les Marquises.

Et les Tuamotou avec leur petits motus couverts de cocotiers et de plage de sable blance sont pleines de charme mais n'ont pas de décor aussi grandiose qu'à Moorea.

Mais cette opinion n'engage que nous!

 

L’île offre la possibilité de se livrer à de multiples activités, aussi bien nautiques que de randonnées. Observation des baleines à bosse et des dauphins juste devant le lagon, nage au milieu des raies, scooter des mers (hélas, trois fois hélas…), plongées et snorkeling sur les récifs de coraux, balades en kayak dans le lagon, balades en quads, magnifiques randonnées dans la montagne et les champs d’ananas. Tout cela est bien sûr très organisé pour les touristes mais ne gâche en rien la beauté de l’île. Les hôtels de luxe genre Intercontinental Moorea Resort sont en fait des jolis bungalows disséminés dans la nature ou les pieds dans l’eau et se fondent assez bien dans le paysage. Pas de grands hôtels qui dénaturent le paysage, heureusement.

Contrairement à l’idée qu’on pourrait se faire, le tourisme est encore peu développé en Polynésie. Seulement 175 000 touristes par an, représentant 10 % de l’économie locale. Ce secteur est même sinistré et de nombreux hôtels ont fermé ces dernières années. Destination trop lointaine et trop cher pour la clientèle européenne qui préfère un package tout compris en Asie, avec un service de qualité sans doute supérieur à celui offert ici où la notion de service n’est pas encore très bien acquise…Le salut viendra peut être de l’ouverture vers les touristes d’Asie, Chinois ou Japonais. Il existe déjà une liaison directe Papeete-Tokyo et une l’ouverture d’une ligne Papeete-Pékin est en discussion.

Nous sommes d’abord restés dans la baie devant le mouillage d’Haapiti, sur la côte Ouest de l’île. Un magnifique lagon où nous sommes restés le seul bateau pendant trois jours. Un spot de surf à l’entrée du lagon, amusant à regarder. Ensuite, nous sommes allées dans la baie de Oponuhu, au Nord de l’île, un mouillage encore plus beau, si c’est toutefois possible. Un décor de montagnes grandiose, entouré d’un très grand lagon. Evidemment, cette baie est beaucoup plus touristique, les grands hôtels ne sont pas loin. Nous avons pu profiter un peu de toutes ces activités en visitant l’île (Sites archéologiques, usine de jus de fruits de Rotui, snorkeling) et en faisant une magnifique randonnée dans la Montagne, la boucle d’Oponuhu d’environ 18 km. Nous sommes aussi allés voir les raies se faire poulouter par les guides et se précipiter sur leur thon en boîte !

Il existe un peu partout en Polynésie des sites archéologiques qui sont des marae, anciens lieux de cérémonial et de sacrifice datant d’avant l’arrivée des Chrétiens. Ils sont en plus ou moins bon état de conservation mais ceux de Moorea sont très beaux et très anciens, datant environ de l’an 900.

 

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Carole Beaumont