La timmonerie est équipée d'une couchette de navigateur sur tribord et d'une table à carte sur babord. Une visions 360° permet de rester à l'abri quand il pleut tout en surveillant les alentours. Les cirés y trouvent naturellement leur place en navigation. Avec ses deux sièges, la table à cartes devient vite un bureau moderne au port!

Deux petites marches permettent de descendre de la timmonerie vers la cuisine puis vers le carré. La cuisine est parfaitement équipée et permet de belles réalisations culinaires! Elle dispose d'un frigidaire horizontal, d'un frigo/conservateur et d'un légumier avec six bacs de rangement, une merveille!

 Le triangle avant héberge une couchette dite "lit clos". 

L'ensemble est très lumineux et la vue depuis la timmonerie très dégagée, avec une belle lampe à pétrole importée spécialement de Rotterdam, achetée avant même de commencer les amménagements du bateau. On n'a pas l'impression de descendre à la mine en entrant dans le bateau, comme c'est parfois le cas sur certains monocoques!

Des hublots de coque latéraux, trois de chaque côté, sont une source de lumière et de ventilation très appréciable, attention à ne pas les laisser ouverts en navigation!

Deux couchettes doubles latérales sont accessibles à partir de la timonerie par deux petites marches. L'une, à babord, est sous la table à carte et l'autre, à tribord, sous la couchette de navigateur. Elles sont très confortables à la mer du fait de leur position centrale et basse sur l'eau. Leur faisant vis à vis, un cabinet de toilette avec WC sur tribord et un autre avec une baignoire sabot (mais si, mais si, une baignoire!) sur babord. Ces deux cabinets de toilette sont en fait sous les hiloirs. Cette disposition est inspirée des cabines latérales de catamarans. 

Entre les deux cabinets de toilette, sous le cockpit, une soute avec une grande tringle pour les cirés et un bon espace de rangement.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Carole Beaumont