agadir de It Aïssa
agadir de It Aïssa
 

 

Partis d’Agadir en voiture avec Jean et Sylvia du SOCOA, nous sommes descendus jusqu’à Tiznit puis Taghjijt pour atteindre la maison d’hôte « On dirait le sud », dans l’oasis d’Amtoudi. Nous avons été magnifiquement accueillis par Mohammed qui nous régalé de délicieuses tajines. Etant en dehors de la saison des randonnées (il fait trop chaud l’été), nous étions quasiment seuls dans cet endroit merveilleux.

 

Le premier jour, nous avons visité le grenier fortifié Id Aïssa, guidé par Abdoullah. Ce grenier a été magnifiquement restauré. Il fait partie de la centaine de ces greniers fortifiés de l’Anti-Atlas datant du XIIème siècle, appelés agadirs, greniers qui servaient à stocker les récoltes (grain, les dattes, olives) et autres richesses et où les villageois venaient se réfugier en cas d’attaque. Certains sont en ruine mais nombre d'entre eux ont été magnifiquement restaurés. Chaque agadir appartenait généralement à plusieurs villages et les gens venaient de loin à travers la montagne pour y entreposer leurs biens. Chaque famille disposait d’une petite chambre à l’intérieur de l’agadir, fermée par une clé en bois. Ces greniers étaient gardés en permanence et le gardien était payé en nature (grains, dattes, olives etc..).

 

Le lendemain, nous sommes allés nous baigner dans les magnifiques gorges proches de l’oasis et visiter Aguellouy, le deuxième agadir de la région.

 

Le troisième jour, nous avons rejoint Tafraoute par les petites routes de montagne, à travers un magnifique décor de granit rose, et avons prolongé jusqu’aux gorges de l’Aït Mansour et la succession d’oasis.  Le soir, nous nous sommes arrêtés dans une maison d’hôte à Oumesnate, proche de Tafaroute, appelée La Maison Traditionnelle, dans un décor magnifique. Excellent accueil. 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Carole Beaumont