Kastom dances

Le terme kastom est un mot de Bichlama très utilisé au Vanuatu qui désigne tout ce qui fait partie de la culture originale par opposiiton aux pratiques introduites par les colons et aux apports du monde moderne. Cela s'applique aussi bien au mode de vie, aux usages de la vie courante, aux coutumes, aux relations entre les hommes et les femmes et à ce qui est "tabu" (taboo ou interdit), et bien sûr aux danses traditionnelles. Celles-ci faisaient partie des cérémonies, nombreuses dans la vie des Vanuatu,et sont maintenant pratiquées pour les touristes ou cours de festival. Certaines sont cependant encore pratiquées pour des cérémoniqes traditionelles.

 

Comme nous étions quatre spectateurs potentiels, nous avonseu à trois reprises un spectacle de kastom dance spécialement pour nous, pour la modique somme de 1000 à 1500 VT par personne.

 

 

 

Ureparapara (Banks)

Ici, ce sont les chapeaux qui sont à l'honneur, sensés invoquer les ancêtres pour qu'ils apportent nourriture et bien être en abondance

La Musique de l'eau à Gaua (Banks)

Maskelyns, au sud de Malekula

Les danseurs portent le namba, ou étui pénien, qui était autrefois le seul vêtement porté par les hommes. Sur l'île de Malekula, il y a deux tribus, les Small Nambas originaire du Sud de l'île, et les Big Nambas, au sud, la taille se raportant à...la largeur de la feuille de pandanus utilisée pour fabriquer l'étui.

Ces danses sont sans doute d'inspiration assez guerrière

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Carole Beaumont