Port Olry sur l'île de Santo

Santo est la plus grande île des Vanuatu, dotée d’un aéroport, de routes, d’un hôpital à Luganville, deuxième « grande » ville des Vanuatu, et de plusieurs resorts touristiques qui semblent toujours actifs, contrairement à ceux que l’on a pu voir sur d’autres îles où de nombreux resorts sont tombés en désuétude pour des raisons qui nous échappent. Mais les villages de Santo  n’en restent pas moins assez traditionnels, quoique les populations semblent moins démunies que dans les Banks, voire que à Malekula, l’île juste en dessous.

 

Port Olry sur l’île de Santo a été notre première escale au Vanuatu, juste après Port Vila où nous avons fait notre entrée dans le pays. Nous sommes « montés » directement jusqu’à Port Olry où nous attendaient nos amis du voilier ORIONDE pour que nous allions ensemble explorer les Banks. Nous avons quand même fait une escale express sur l’île de Malekula pour déposer Camille, une baroudeuse que nous avions prise en bateau-stop à Port Vila. Elle a débarqué dans une petite pirogue étroite mais très stable, qui a accepté son gros sac à dos sans problème.

 

Port Olry est un grand village d’environ 2000 habitants, ce qui n’apparaît pas au premier abord car le village est très étendu et les maisons sont dispersés au milieu des palmiers. Il y a une mission catholique très active avec trois sœurs qui assurent des enseignements de base aux plus jeunes, ’une grande église et  un ensemble de bâtiments préfabriqués en bonne état abritant jardin d’enfants, écoles primaire et secondaire, pensionnat pour les enfants des villages avoisinants, habitations pour les sœurs et les professeurs.  Le village bénéficie aussi d’un Health Center bien équipé, avec une « maternité » et  un infirmier qui nous a paru très qualifié.

Désolée pour les photos qui manquent de soleil, mais nous avons eu beaucoup de temps gris, voire très très pluvieux, au Vanuatu. 

 

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Carole Beaumont